mural


mural

mural, ale, aux [ myral, o ] adj.
murail 1355; rare av. XVIIIe; lat. muralis
1Archéol. Couronne murale, qui était décernée au guerrier monté le premier à l'assaut des murailles d'une place forte.
2Didact. Des murs. Plantes murales.
3(1846) Cour. Qui est appliqué sur un mur, comme ornement. Revêtement, tissu mural. Peintures murales (aussi fresque) . Qui est fixé au mur (et ne repose pas par terre). Pendule, étagère murale. Elle « se regarda dans le grand miroir mural » (Aymé).

mural nom masculin Dans un magasin, meuble de présentation appuyé contre un mur et qui n'offre qu'une de ses faces à la clientèle. (de l'américain) Décor fait pour animer la surface d'un mur. (On dit aussi mur peint.) ● mural, murale, muraux adjectif (latin muralis) Qui s'applique, se fixe au mur ou qui est destiné à le recouvrir : Carte murale. Tenture murale.mural, murale, muraux (difficultés) adjectif (latin muralis) Orthographe Masculin pluriel : muraux. Des papiers muraux, des tentures murales.mural, murale, muraux (expressions) adjectif (latin muralis) Plante murale, synonyme ancien de plante pariétale. Peinture murale, peinture exécutée sur un mur ou sur une toile marouflée a posteriori sur ce mur. ● mural, murale, muraux (synonymes) adjectif (latin muralis) Plante murale
Synonymes :
- plante pariétale

mural, ale, aux
adj. Qui se fixe, s'applique au mur. Placard mural.
|| BX-A Peinture murale, faite directement sur un mur.

⇒MURAL, -ALE, -AUX, adj.
A.— Vx. De mur; qui concerne un mur, a rapport à un mur. V. démanteleur ex. (dér. s.v. démanteler).
Couronne murale
ANTIQ. ROMAINE. V. couronne A 2 a.
BEAUX-ARTS. Couronne en forme de muraille crénelée dont on orne les statues de ville. P. anal. Princesse cathédrale Nous te mettrons La couronne murale Sur ton beau front (PÉGUY, Quatrains, 1914, p. 522).
BLAS. Ornement figurant dans les armoiries des villes. (Ds GRANDM. 1852).
B.— Qui se fixe à un mur, s'applique à un mur. Affiche, applique électrique, armoire, pendule murale; tableau noir mural. Montrer une presqu'île sur la carte murale (FRAPIÉ, Maternelle, 1904, p. 78). Je revois le papier mural dans notre chambre à Carcassonne (ARAGON, Rom. inach., 1956, p. 241).
1. ASTRON. Cercle mural ou mural, subst. masc. Cercle divisé de grande dimension, disposé dans le plan du méridien, et fixé à un mur, pourvu, en son centre, d'une lunette mobile dans le plan du cercle (d'apr. PRIVAT-FOC. 1870). Le mural sert à mesurer la déclinaison (PRIVAT-FOC. 1870). Son œil était fixé sur la petite lunette d'un quart de cercle mural (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 151).
2. BEAUX-ARTS
a) Peinture murale. Peinture exécutée directement sur un mur. Impassible et doux, bien que sévère, il ressemblait, et beaucoup, à l'ange des peintures murales de Delacroix (CLADEL, Ompdrailles, 1879, p. 15).
b) Art mural. ,,Celui qui s'exprime sur les murs des édifices, c'est-à-dire principalement la fresque et la mosaïque`` (BÉG. Dessin 1978).
3. BOTANIQUE
a) Plante murale. Plante qui croît sur un mur. Ces tubéreuses murales qui croissent sur l'enceinte ébréchée de Rome (CHATEAUBR., Rancé, 1844, p. 137).
b) Dont la structure présente un cloisonnement. On rapproche leur structure [des spores] de celle d'une muraille de pierres quadrangulaires et on les appelle des spores murales (F. MOREAU, Les Champignons, Paris, P. Le Chevalier, t. 1, 1952, p. 463).
REM. Muriforme, adj., bot., synon. (supra B 3 b). Spores pourvues de cloisons transversales et longitudinales (spores muriformes) (G. VIENNOT-BOURGIN, Les Champignons parasites des arbres fruitiers à pépins, Paris, Ponsot, 1966, p. 50).
Prononc. et Orth. :[], plur. masc. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1352-56 Antiq. romaine coronne murail (BERSUIRE, T. Liv., ms. Ste Gen., fol. 257d ds GDF.); 1547 couronnes murales (G. DU CHOUL, Relig. des Rom., p. 141 ds GDF. Compl.); 2. a) XVe s. subst. bot. murale « pariétaire » (Grant herbier, n° 356, J. Camus, ibid.); b) 1783-88 sel mural « qui se forme sur les vieux murs » (BUFFON, Min., t. 3, p. 331, note a ds LITTRÉ); 3. a) 1765 astron. arc mural (Encyclop. t. 10, p. 867a); b) 1845 carte murale (BESCH.). Empr. au lat. muralis « de mur », spéc. muralis herba « la pariétaire » (PLINE), muralis corona « couronne obsidionale donnée à un soldat qui avait escaladé le premier les murs assiégés » (TITE-LIVE). Fréq. abs. littér. :58.

mural, ale, aux [myʀal, o] adj. et n. m.
ÉTYM. 1355, murail, rare av. XVIIIe; lat. muralis, de murus. → Mur.
———
I
1 (Coronne murail, v. 1550; lat. muralis corona). Archéol. || Couronne murale, qui était décernée au guerrier monté le premier à l'assaut des murailles d'une place forte.
2 Didact. Des murs. || Plantes murales. Rupestre.
3 (1846). Cour. Qui est appliqué sur un mur, comme ornement. || Peintures, fresques murales. Muralisme (→ Grotesque, cit. 2; mastaba, cit. 1); pariétal. || Carte murale.
Qui est fixé au mur (et ne repose pas par terre). || Placard, tableau noir mural. || Pendule, étagère, bibliothèque murale.
1 Il fit ainsi quelques pas et, soudain, dans un miroir mural, découvrit l'image de son hôte.
G. Duhamel, Salavin, V, XIV.
———
II N. m. Anglicisme (dans un contexte anglo-saxon). Peinture sur un mur extérieur.
2 Dans les peintures murales et de plafond de la Renaissance et du Baroque, la peinture et la sculpture se confondent. Dans les murals ou les rues en trompe-l'œil de Los Angeles, l'architecture est déçue et défaite par le leurre.
J. Baudrillard, De la séduction, p. 92.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mural — mural …   Dictionnaire des rimes

  • mural — mural, ale (mu ral, ra l ) adj. 1°   De mur, qui a rapport aux murs. •   On a donné le nom de sel mural au natron qui se forme contre les vieux murs ; il est ordinairement mêlé d une grande quantité de substance calcaire, BUFF. Min. t. III, p.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mural — MURÁL, Ă, murali, e, adj. Aflat pe un zid; destinat să stea pe un perete. ♢ Pictură murală = pictură care, datorită tehnicii folosite, aderă perfect la zidul pe care este executată. Hartă murală = hartă mare de atârnat pe perete. – Din fr. mural …   Dicționar Român

  • Mural — Mu ral, a. [F., fr. L. muralis, fr. murus wall. See {Mure} a wall.] 1. Of or pertaining to a wall; being on, or in, a wall; growing on, or against, a wall; as, a mural quadrant. Mural breach. Milton. Mural fruit. Evelyn. [1913 Webster] 2.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mural — sustantivo masculino 1. Obra pictórica o escultórica, decorativa o informativa que se realiza sobre una pared o parte de ella: Un mural gigantesco representa la historia del pueblo azteca. 2. Periódico o letrero que se escribe o se cuelga sobre… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • mural — (Del lat. murālis). 1. adj. Perteneciente o relativo al muro. 2. Dicho de una cosa: Que, extendida, ocupa una buena parte de pared o muro. Mapa mural. 3. m. Pintura o decoración mural. ☛ V. círculo mural, corona mural …   Diccionario de la lengua española

  • mural — (n.) painting on a wall, 1921, short for mural painting (1850), from mural (adj.) pertaining to walls (mid 15c.), from L. muralis of a wall, from murus wall (Old L. moiros, moerus), from PIE *mei to fix; to build fences or fortifications (Cf. O.E …   Etymology dictionary

  • mural — Algo que se localiza sobre o contra la pared de una cavidad, como los trombos murales que se sitúan en la pared anterior del corazón. Diccionario Mosby Medicina, Enfermería y Ciencias de la Salud, Ediciones Hancourt, S.A. 1999 …   Diccionario médico

  • mûral — mûral, ale (mu ral, ra l ) adj. Terme de médecine. Calculs mûraux, calculs vésicaux, dont la surface est hérissée de tubercules qui leur donnent quelque ressemblance avec une mûre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mùrāl — m 〈G murála〉 lik. zidna slika velikog formata, na otvorenom prostoru urbane cjeline ✧ {{001f}}lat …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika